La FNACA, association des anciens combattants d'Afrique du Nord commémore régulièrement les souvenirs de fins des guerres d'Afrique du Nord. Le 19 mars, ils commémoraient la fin de la guerre d'Algérie, même si la date est controversée, elle est maintenue en mémoire et en respect pour les combattants.

Monsieur Jean Raffi, Président de la FNACA de Haute-Corse et délégué national, prononca : 
« Le 19 mars 1962, le Cessez-le-feu proclamé en Algérie annonce la fin de huit années de guerre en Afrique du Nord. 
Sacraliser cette date historique, c’est partager et perdurer notre Histoire commune. Rendre un hommage national à nos 30 000 frères d’armes qui avaient le soleil dans le cœur et sont morts au printemps de leur vie. 
Préserver et additionner toutes les mémoires pour tisser le fil conducteur d’une écriture correcte de cette guerre. 
Dispenser une irremplaçable leçon d’Histoire suscitant la réflexion sur un passé bien présent pour le futur. 
Fidèles aux institutions, nous avons porté dignement les couleurs de notre drapeau. 
55 ans après la fin de la guerre d’Algérie, nous réaffirmons notre volonté d’agir pour préserver toutes les valeurs de la République. 
Vigilants, nous refusons que notre passé puisse devenir celui de nos enfants et petits-enfants. 
Ils s’affirment au cœur des cérémonies commémorant la date officielle de fin du conflit, une date porteuse de Paix. 
Jeunes et moins jeunes, citoyens d’une France solidaire, nous possédons cette culture de l’écoute et du partage. 
Commémorer le 19 mars, c’est œuvrer pour un monde tolérant, préservant le droit à la vie. »

Chaque année, Manufêtes brode des drapeaux pour honorer la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, et l'entreprise est fière d'aider notre pays à se souvenir, pour ne pas reproduire les évènements du passé.