Drapeau du Royaume-Uni

Drapeau du Royaume-Uni

Le drapeau anglais, l’un des plus internationaux

Au cours d’une longue histoire militaire et navale, l’Empire britannique a colonisé de très nombreux territoires, sur lesquels on a vu flotter le drapeau du Royaume-Uni : du Canada à la Nouvelle-Zélande, en passant par l’Egypte, le Soudan, le Nigéria, l’Afrique du Sud, l’Inde, la Birmanie, l’Australie, mais aussi Chypre, Malte et Gibraltar, les couleurs de l’Union Flag, aussi connu sous le nom d’Union Jack, ont orné les quatre coins du monde, et figurent sur de nombreux drapeaux des anciennes colonies britanniques, comme l’Australie, les Bermudes, la Nouvelle-Zélande ou encore Hawaï.

Le drapeau du Royaume-Uni, Un drapeau multiple

Créé et élaboré progressivement à partir de 1603 sous le règne de Jacques Stuart, roi d’Ecosse et d’Angleterre, l’Union Flag est d’abord composé des couleurs réunies de l’Ecosse et de l’Angleterre. Il apparait sous sa forme actuelle en 1801, au moment de l’annexion de l’Irlande, dont il reprend un symbole. Ce drapeau, parmi les plus célèbres, les plus répandus et les plus connus internationalement, est en fait la combinaison des drapeaux de trois différents pays formant le Commonwealth : la croix de Saint André (blanche sur fond bleu, en sautoir) du drapeau écossais, la croix de Saint Georges (rouge sur fond blanc) du drapeau anglais et la croix de Saint Patrick pour l’Irlande (rouge sur fond blanc, en sautoir).

L’Union Flag dans les grandes villes européennes

Le vote sur le Brexit qui s’est déroulé le 23 juin 2016, avec pour conséquence la sortie programmée de l’Union européenne choisie par une majorité d’Anglais, a été l’occasion pour le drapeau du Royaume-Uni de retrouver, l’espace de quelques jours, son caractère international. Avant le vote, les pro-européens de toute l’UE ont illustré leurs bâtiments des couleurs de l’Union Jack en signe de soutien à l’option du Remain (rester dans l’Union européenne). C’est ainsi que Varsovie, Vienne, Florence ou encore Madrid, par exemple, se sont vêtues des couleurs britanniques, sans compter les couvertures de très nombreux journaux et magazines, parmi lesquels le Spiegel allemand. Et dès le lendemain du vote, on a vu le drapeau du Royaume-Uni associé à la couverture des principales revues d’actualité en Europe, mais aussi à travers le monde.

Le David de Michel-Ange aux couleurs britanniques

« Vêtu », c’est le mot juste pour la célébrissime statue de Michel-Ange représentant le prophète David. Ce chef-d’œuvre de la sculpture montre un david nu, calme et déterminé au moment d’affronter son fameux adversaire, le géant Goliath, symbole par excellence du combat des plus faibles contre les plus forts, combat à l’heureux dénouement. Le David, exposé à Florence, s’est vu porteur du drapeau du Royaume-Uni, renonçant à sa sublime nudité l’espace d’un jour… Sans doute un clin d’œil à David Cameron, le premier ministre, favorable au maintien de l’Angleterre dans l’Europe. Pour l’anecdote, on se souvient encore d’un autre David, iconique lui aussi, portant un manteau aux couleurs britanniques : David Bowie soutenait ainsi en 2014 le maintien de l’Ecosse dans le Royaume-Uni, au moment d’un autre vote historique.

David de Michael-Ange drapé du pavillon Britannique

Le célébrissime David de Michel Ange, même paré du drapeau britannique, n’a pu empêcher le Brexit

Mort de Diana : l’affaire du drapeau anglais en berne

Plus loin de nous, un événement qui a secoué l’actualité people du monde entier a débouché sur une intense crispation populaire, quand la famille royale a rejeté la proposition de Tony Blair de faire flotter au-dessus de Buckingham Palace un drapeau du Royaume-Uni en berne. Techniquement, la tradition veut que ce soit le drapeau royal qui flotte au-dessus du palais où la reine séjourne, mais comme toutes les institutions anglaises avaient mis le drapeau britannique en berne, le premier ministre avait suggéré de modifier la coutume en signe de sympathie avec le peuple, très affecté par la mort tragique de la princesse des cœurs… Le refus de la reine avait été très mal perçu par la foule endeuillée.

Le Royaume-Uni, Une grande nation du sport

Le gout des Anglais pour les sports de compétition n’est certes plus à démontrer, et de nombreux sports sont associés au Royaume-Uni : boxe, football, rugby, aviron, tir à l’arc, etc. En accueillant les 30e olympiades de l’ère moderne, la Grande-Bretagne a confirmé en 2012 cet attachement culturel au sport, ou peut-être devrait-on plutôt dire : aux sports. En obtenant 65 médailles, dont 29 d’or, les athlètes anglais ont fait vibrer toute la nation, et suscité la fierté de leurs supporters.

Achetez un drapeau du Royaume-Uni

Chez Manufetes.com, on n’est pas rancuniers : certes, le Royaume-Uni a devancé la France de quelques petites voix pour l’organisation des JO 2012. Certes, au XIVe siècle, et durant cent ans, la couronne anglaise avait fait bien plus que lorgner sur la France. Certes, la rivalité entre rosbifs et grenouilles fait rage depuis plusieurs générations... Et pourtant, le créateur français de drapeaux vous a soigné celui du Royaume-Uni aux petits oignons, et le plaisir de la qualité l’a emporté comme toujours sur les vieilles rancœurs du passé !

Are you speaking English and you wish to know more about flags?

Check-out: https://www.flagsoftheworldshop.co.uk/